Namibie
Créez votre voyage
    Femme Himba
    Femme Himba

    Histoire

    Les Himbas sont semble t-il originaires de la vallée du Nil, en Egypte. Ces derniers sont, apparentés aux Héréros et seraient arrivés du Botswana voisin au XVè siècle. Cueilleurs et chasseurs nomades, ils vivent dans le nord de la Namibie, près du fleuve Kunene. La scission se fait avec les Héréros du fait de l’influence de la colonisation et des missionnaires. Les Héréros se convertissent au christianisme, les femmes apprennent la couture et commencent à porter de longues robes victoriennes, pour apparemment cacher leur poitrine qui aurait détourné les missionnaires  alors que les Himbas restent animistes. De ce fait, les rapports entre Héréros et Himbas peuvent être emplis de condescendance, les premiers ayant tendance à considérer les seconds comme des primitifs. En 1920, les Himbas se voient assigner un territoire par le colon sud africain,  un bantoustan sur lequel l’élevage est impossible. Les éleveurs perdent ainsi  une grosse partie de leur cheptel. Pour survivre, ils vivent de chasse et de cueillette. Leur nom, Himba, signifie « mendiants » car la cueillette est vue comme une activité quasi déshonorante équivalent à la mendicité. Beaucoup aujourd’hui sont sédentarisés et vivent dans la région d’Opuwo, dans des villages traditionnels.

    Votre guide francophone  peut vous organiser une rencontre dans un village traditionnel, dans le respect de leurs traditions et de leur rythme.

      Famille Himba
      Famille Himba

      Mode de vie

      Les himbas sont pasteurs et détiennent du bétail. Le nombre de bêtes est un marqueur social. Les bœufs sont parfois sacrés car ils permettent de faire le lien entre la terre et les ancêtres. Il est donc interdit de les abattre. Les cornes des bœufs inspirent les femmes héréro pour leur coiffe, mais aussi les Himbas pour leur coiffure. Les jeunes filles portent souvent des tresses figurant des cornes de bœufs. Les femmes mariées portent quant à elle des bonnets en fourrure. Les Himbas se recouvrent la peau de graisse animale et de poudre d’hématite rouge. Cela les protège de la chaleur et des insectes. Les enfants bénéficient aujourd’hui d’écoles mobiles où ils peuvent apprendre l’anglais. De plus, les touristes visitent les villages Himbas traditionnels, ce qui est une source de revenus non négligeable. Les cases des Himbas sont d’aspect conique, très basses (on tient à peine debout) et son couvertes de feuilles de palmiers pour la toiture. Le bétail est légué par la sœur de la maman. Quant aux fils, c’est à eux que revient la surveillance du feu, qui est sacré et permet le lien entre la terre et les morts. Les Himbas sont aujourd’hui aidés par le gouvernement et de nombreuses ONG pour continuer à garder leurs rites et mode de vie ancestral.

       

       

      La Namibie est un pays riche culturellement où se côtoient de nombreuses ethnies.

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage

      Exemples de voyages à personnaliser